1
2
3
REFUS

REFUS… refuge

Séduite par ma première visite ?

Oh ! Non. D’emblée, je me cabrais. Les lieux empestaient le tabac froid et transpiraient le vétuste dans le choix des matériaux du sol au plafond. Une impression de profonde tristesse s’était abattue sur moi. Et ces plates-bandes qui s’étiolaient de misère… Je tournais les talons non sans que mon regard ne s’attarde bien malgré moi sur les doux faisceaux de lumière blonde qui filtraient au travers de la haie. Et alors ?! Le canapé XXL et la méridienne élégante, les coussins et les tissus douillets… l’invitation à la détente, allais-je poser l’actualité de notre touche déco dans un buisson et en faire commerce ? Là, nous parlions de rénovation et non d’un simple aménagement intérieur. Hors budget !
A mon insu, mon cerveau s’emballait quelque peu : quel pourrait-être le fil conducteur d’une telle entreprise : favoriser au maximum la lumière ? Privilégier la fluidité d’une circulation ? Nul doute qu’il faudrait inverser les volumes et casser des murs.

De refus … à refuge, il ne manquait que le Je.

Category:
Date:
Tags: